Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de quercus49
  • Le blog de quercus49
  • : Découverte du patrimoine du Maine et Loire et de ses paysages.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

Mes Musiques

16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 10:23

Fondée en l'an 1003, sous le régne du roi Robert II et de Foulques Nerra, l'église St-Aubin a connu de nombreuses péripéties.

Saccagée par les Calvinistes en 1562.   Pillée par les Frondeurs en 1652.   Dévastée et profanée en 1793.

Elle est ravagée par un incendie le 27 décembre 1973.

La restauration commencée en 1975, permettra une réouverture partielle en juin 1981 et totale en décembre 1984.

  Eglise St-Aubin1

De l'église bâtie par l'abbé Hubert, il ne reste que le mur sud avec ses trois baies romanes.

L'accroissement de la population a rendu l'église trop petite. En 1496, les paroissiens font construire, les travées du clocher et du choeur , avec des fenêtres à double meneau. Dans le même temps, une aile latérale est construite parrallélement à la nef primitive.

Saint Aubin

En 1504, Jean Belot construit une chapelle dédiée à Saint Jean Baptiste. Cette chapelle abrite la statue de Sainte Barbe, le cénotaphe de Chenedé, un retable de 1619 et les statues de sainte Apolline et sainte Marthe.

Chapelle St-Jean Baptiste 2

Vers 1524, le clocher est élevé.

 

En 1530, une nouvelle chapelle est construite par Jean Vachon. Elle est dédiée à sainte Marguerite.

Elle posséde des fresques du XVIe  de Jean Vachon, du martyre de St-Blaise et de la Trinité.

Chapelle Ste-Marguerite4

Du XVIIIe au XIXe, l'église continuera à être aménagée.

 

- 1735, le maître autel réalisé par Surugue.

- 1770, les boiseries du choeur.

- 1877, restauration de la façade, en style néogothique.

Maître autel 1735      Orgue fin XXe

La dernière étape sera la construction d'un nouvel orgue réalisé par Philippe Emeriau et inauguré en octobre 1993.

Partager cet article

Repost 0
Published by quercus49.over-blog.fr - dans Eglise - chapelle - oratoire
commenter cet article

commentaires