Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 17:09

Je suis passé des années, sans remarquer ces deux chiens qui gardent la porte de ce vieil hôtel, 10 Bd  Ayrault.

 

10 Bd Ayrault 2

 

10 Bd Ayrault 1

 

10 Bd Ayrault 3           10 Bd Ayrault 4

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 17:29

Hoteldollone0011

 

Bâti pour Alexis Joseph de Bernabé, seigneur de la Boullaye, en 1760, cet hôtel remplace le "Palais Royal" qui s'élevait à cet endroit.

 

A la mort du propriétaire, l'hôtel devint la demeure de Madame de Saint-Hilaire, en 1975, puis de la famille de Ruillé en 1836, et enfin à la comtesse d'Ollone, dont le nom est resté, Hôtel d'Ollone.

 

Dans les années 1950, la ville rachète l'hôtel, le restaure, et y affecte l'Ecole des Beaux-Arts.

 

Hoteldollone0001

 

Hoteldollone0006     Hoteldollone0008

 

Hoteldollone0004

 

Hoteldollone0013

 

Hoteldollone0010

 

Hoteldollone0014

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 11:34

Vous avez déjà essayé de photographier la Lune ?

Sans pied et sans connaissance photographique.

 

Pas facile....

 

On obtient des choses étranges.... Voyez  vous même.

 

DSC02439

 

DSC02436

 

DSC02430  DSC02440

 

DSC02449

 

DSC02428

 

Lune12

 

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 10:33

Dans le petit village de Blou, de curieux personnages gardent cette maison.

 

Neuillé 078

 

En voici quelques uns...

 

Neuillé 084

 

Neuillé 080

 

Neuillé 082

 

Neuillé 086

 

Neuillé 085

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 10:51

Construite par l'architecte angevin Tessier, l'église Ste-Thérèse marque le retour de l'architecture du XIXéme à la tradition des grandes cathédrales gothiques du XIIIéme de l'île de France.

 

eglisestethérèse0001

 

Elle se présente avec une nef centrale et deux collatéraux. L'abside est à 5 pans, le clocher-porche à tour carré est surmonté d'une flèche octogonale.

 

Mais ce qui caractérise le plus cette église ceux sont les peintures murales exécutées par plusieurs peintres angevins à des périodes différentes.

 

1- Les peintures non-figuratives.

 

Oeuvre de Philippe de Saint Martin, ces peintures sont contemporaines des travaux de 1857 à 1862.  Elles sont réalisées à l'eau appliquées sur un enduit (probablement au pochoir).

 

eglisestethérèse0018

 

2- Les médaillons de la Nef.

 

Ces peintures sur toiles marouflées sont de Etienne Audfray. Posées en écoinçons au dessus des arcades, elles dates de 1902 à 1904.

Elles représentent les saints les plus vénérés de l'église. On reconnait les Saints grâce à leurs vêtements, attitude ou attributs, comme par exemple, Saint Laurent avec le grill de son martyr, Saint Jean l'évangéliste avec l'aigle du Tétramorphe ou encore Saint Rémi avec la Sainte Ampoule du Sacre...

 

eglisestethérèse0041

 

eglisestethérèse0032

 

3- Les peintures du choeur, des nefs et des porches.

 

Peintes entre 1922 et 1928, elles sont les oeuvres de Pierre Charles Seureau. Là aussi ceux sont des toiles marouflées.

 

Dans le choeur, elles représentent les saints vénérés par la paroisse. La Vierge de l'abside posséderait les traits de la fille du peintre.

 

eglisestethérèse0027

 

Dans les collatéraux, on peut assister à la procession des saints martyrs français et angevins. Seureau aurait représenté nombre de ses contemporains sous les traits de quelques saints. le chanoine Goupil en saint Rustique, Mgr Coste et Mgr Rumeau en saint René et saint Maurille....

 

eglisestethérèse0010

 

Enfin dans le collatéral droit, l'éxecution à Angers en 1794 de Noël Pinot, curé du Louroux Béconnais et dans le collatéral gauche, la fusillade aux Champs des Martyrs à Avrillé des comdamnés emprisonnés au Carmel et au Calvaire.

 

eglisestethérèse0056

 

Plus de photos dans l'album        

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 09:23

Située, 16 rue du prieuré à Angers, dans le parc d'une propriété privée, la chapelle Saint Augustin lès Angers a ouverte ses portes à l'occasion des Journées du Patrimoine.

 

staugustinlesangers0011

 

L'histoire raconte que le Pape Grégoire envoya en l'an 596, St-Augustin accompagné de 40 moines, à Rome, pour essayer de convertir les Anglo-Saxons.

 

En chemin, un message de l'évêque d'Angers, Lézin, le détourna de sa route et l'obligea à passer la Loire aux Ponts de Cé.

Mal accueillit par les gens du village, St-Augustin et ses moines durent chercher refuge dans la forêt de "Belle Poule". Là pour éloigner leur adversaire, Augustin leva son bâton qui lui échappa des mains et vint se planter en terre à "trois furlongs" de distance, en retirant son bâton, une source jaillit.

Impressionnés les habitants ne voulurent pas que les moines partes. Un oratoire fut construit et un moine resta.

 

Pendant des siècles, ce fut un haut lieu de pélerinage.

 

A la Révolution, l'église fut adugé à Monsieur Philippe Rogeron, avec l'obligation de la détruire. Celui-ci la transforma en grange, cellier et grenier à fourrage, sauvant ainsi le batiment.

 

staugustinlesangers0009

 

Cette chapelle se présente dans un plan rectangulaire, le chevet orienté à l'Est. Les murs sont en moellons de schiste, ainsi que les contreforts. La façade se caractérise par son portail d'entrée du XIIé en plein cintre. L'archivolte orné en dent de scie est souvent nommé "Ruban angevin".

Les trois fenêtres dont deux sont aveugles sont propices au recueillement de la prière.

 

A l'intérieur, c'est une nef à voûte bombée. Sur les murs des peintures du XIIé et du XVIIé ornent l'ensemble. Le 27 mai 1993, un vitrail représentant Saint Augustin a achevé la mise hors d'eau de cette église.

 

staugustinlesangers0005   staugustinlesangers0004

 

staugustinlesangers0006   staugustinlesangers0008

 

staugustinlesangers0002

 

staugustinlesangers0007

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 11:13

Mathieu0007

 

Le 16 septembre 2010, la statue "Henous et ses enfants" ou "Henous" de Jean Claude Mathieu a été inaugurée, place Picasso.

 

Mathieu0009

 

Jean Claude Mathieu, né en 1951, a fait les Beaux Arts de Reims, Strasbourg et Paris. Il a été l'élève de Gaby Kretz.

 

Mathieu0001  Mathieu0010

 

Mathieu0012

 

Mathieu0014

 

Mathieu0006

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 16:18

 

La Salle de spectacle.

 

Theatre0012-copie-1

 

L'aménagement de la salle de spectacle et du grand foyer est dû à Auguste Magne.

A l'origine elle pouvait accueillir 1160 spectateurs, aujourd'hui la capacité a été ramenée à 728 places (628 lors des spectacles lyriques).

 

Theatre0011

 

Sa forme en "fer à cheval" prend modèle sur  " la salle à l'italienne" conçue au théâtre royal de Turin. Les balcons largement ouverts ont une disposition typiquement française.

 

La coupole a été peinte par Jules Eugène Lenepveu, artiste angevin qui a peint la coupole de l'Opéra de Paris.

 

Theatre0010

 

L'artiste a représenté les quatres élèments: l'Air,  la Terre, l'Eau et le Feu, symbolisé par des groupes mythologiques, l'Apothéose d'Apollon, le triomphe de Bacchus, la toilette de Vénus et l'enlèvement de Proserpine.

 

Theatre0013-copie-1

 

Le Grand Foyer.

 

Theatre0001-copie-1

 

Placé à l'ètage des premiers balcons, la grand foyer est une galerie d'apparat.

 

Theatre0005

 

Le plafond peint et doré à caisson est l'oeuvre du peintre parisien Alexis Joseph Mazerolle.

 

Theatre0003

 

Theatre0007

 

Une coupole centrale reprend les thémes des statues extérieures , la danse remplaçant la poésie lyrique.

 

Theatre0004-copie-1

 

Les voûtes latérales consacrées à la Musique (à droite) et au Drame (à gauche) sont l'oeuvre de Jules Dauban.

 

Les loges

 

Theatre0016   Theatre0017

 

Dans les couloirs.

 

Theatre0014-copie-1

 

Theatre0008

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 09:12

Bordillon0006

Né à Angers le 13 décembre 1803, Grégoire Bordillon appartient à une famille d'avocats.

Elève au Collège Royal (actuellement lycée David d'Angers), il partira à Rennes en 1820 pour étudier le droit.

 

De retour à Angers il écrira de nombreux articles dans le "Journal de Maine et Loire" où il émettra ses idées républicaines.

 

En 1840, il fonde "Le Précurseur de l'Ouest".

 

Viticulteur et administrateur de l'ardoisière du Grand Carreau, il mourut subitement d'une rupture d'anévrisme dans sa propriété de Montbenault le 4 juillet 1867.

 

Le buste de Grégoire Bordillon (par E.Macé) se trouve sur la place éponyme, inauguré le 20 octobre 1889, elle sera enlevé par les allemands.

 

Bordillon0001

 

Elle fut remplacé en 1990.

 

Bordillon0005  Bordillon0004  

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 14:32

Au n°67 de la rue Beaurepaire, se dresse une des plus belles maisons à pans de bois d'Angers, dans la Doutre.

Elle porte le nom de Simon Poisson qui la fit construire en 1582 (date gravée au dessus de la fenêtre).

 

Angersjt2009 004

 

1582

 

Quatre femmes ornent la façade, elles symbolisent:

 

  • La Science et la Magnificence (au premier étage).
  • L'Amitié et et la Libéralité          (au second étage).

 

la science2

La Science tient un compas dans la main droite, et dans la main gauche une flèche autour de laquelle s'enroule un serpent (sorte de caducée de pharmacien, Simon Poisson était apothicaire).

la magnificence2

La Magnificence porte une couronne ainsi que des bracelets.  Au dessus de ces deux figures on remarque les initiales S et P.

l'amitié2

L'Amitié tient un coeur sur sa poitrine et une tête de mort (la vie et la mort).

la Libéralité2

La Libéralité porte un gros sac à la hanche.

 

Encadrant la porte, cachée dans un coffre, une 5éme statue existe. A l'origine il y en avait deux, celle de droite a été volée dans les années 60.

Elle représente une cariatide, l'histoire dit que Simon Poisson les auraient fait faire en hommage à sa femme.

 

Apothicaire0004

 

Apothicaire0003

 

 

Partager cet article
Repost0