Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 20:00

Bröll 005

Offerte par le Rotary Club de Göttingen, cette pierre sculptée par Wolf Bröll, symbolise près de 50 ans d'amitié entre les deux villes.

Elle a été installée dans les jardins du musée des Beaux Arts.

Bröll 002

"Du rocher, la matière brute, s'élève les deux maisons, égales. Elles symbolisent le bâti, mais aussi le voisinage. Toutefois, elles ne sont pas finies. Il faut donc continuer de cultiver et travailler l'amitié entre nos deux peuples".

Wolf Bröll

Bröll 003

"Près de nous" de Wolf Bröll

Partager cet article
Repost0
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 10:38

GARI est né en 1954 à Cantenay Epinard. Spécialisé dans la sculpture animalière, il vit et travaille dans sa maison-atelier à Ecouflant, près d'Angers.

 

Gari0005

Equinox à Eventard

Gari0017

Plus de photos dans l'album: Gari

Partager cet article
Repost0
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 20:48

Située sur le rond-point de la Baumette,face à la piscine "La Main" rend hommage au compagnon du devoir, dont les bâtiment sont à deux pas, Bd Marc Leclerc.

 

La sculpture est l'oeuvre de G.Tenier, 1991.

la Main

 

sur le socle, un texte de Henri Focilon fait l'éloge de la main.

 

"L'esprit fait la main, la main fait l'esprit.

Créant un univers inédit.

Elle y laisse partout son empreinte, éducatrice de l'homme,

elle le multiplie dans l'espace et dans le temps".

 

Main1

 

Bd Marc Leclerc, la superbe porte des Compagnons du Devoir.

 

C.devoir1

C.devoir3

Partager cet article
Repost0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 16:57

L'association Art & Chapelles nous propose cette année un circuit de 37 Km qui nous fait visiter 6 chapelles et découvrir 5 artistes.

Art et Chapelles 2010

1ère étape.

 

Le circuit débute à la Pointe de Bouchemaine, où l'ancien grenier à sel devenu la chapelle Notre-Dame de Ruzebouc accueille Brigitte Bouquin Selles.

A la Pointe1A l'époque où le commerce du sel est régenté par l'Etat, l'Anjou fait partie du"Pays de Haute Gabelle". L'impôt y est 40 fois plus élevé qu'ailleurs.

La Pointe occupe une position stratégique, à mi-chemin des lieux de production et des lieux de consommation du sel.

Le village est donc pourvu d'un poste de contre-mesurage.

Construit à proximité de la Prévoté, le grenier à sel est placé sous la garde des gabelous qui veillent au bon déroulement de la distribution.

En 1961, le grenier deviendra la Chapelle Notre-Dame de Ruzebouc.

 

A la Pointe9C'est dans ce lieu, que la plasticienne angevine Brigitte Bouquin Selles a choisi d'exposer cette oeuvre.

 

Une coulée de fils rouges et blancs tel un versement d'eau symbolise la Loire toute proche. Sur le mur les cercles de fils agglomérés représentent les mesures de sel et rappellent ainsi l'origine du lieu.

 

Issue de l'Ecole des Beaux Arts, spécialisée dans la tapisserie, elle explore maintenant les multiples possibilités du fil tissé, cousu, brodé, non tissé.....

 

 

 

2ème étape.

 

Le circuit se poursuit avec l'église de Savennières.

B Savennières9

3ème étape.

 

Puis, dans la petite chapelle de Notre-Dame de la Salette, perdue dans la campagne, Bruno Guihéneuf défie les lois de l'apesanteur. Sur le fond étoilé de la chapelle, les pierres semblent flotter dans l'espace.


C Rochefort sur Loire8   C Rochefort sur Loire3

Bruno Guihéneuf expose depuis plus de 15 ans des assemblage de pierres, de bois et de métal.

 

4ème étape.

 

La suite se passe dans une minuscule chapelle privée au Grand Claye à Murs-Erigné.

D Murs Erigné1

 

La chapelle Saint-Germain, édifiée au XVIIIé sur les vestiges d'une ancienne seigneurie, qui appartenait au chevalier Hugues le Normand, fut le témoin d'évènement familiaux, stèles funéraires, globes de mariées et ex-voto.

 

C'est dans cet atmosphère particulière que Miki Nakamura a tissé ses fibres d'écorce de mûrier.

 

Née à Hiroshima, elle vit et travaille à Trélazé, dans l'ancienne Manufacture d'Allumette.

Pour ses sculptures, elle utilise une fibre découverte il y a plus de 2000 ans qui provient de l'écorce de mûrier.

 

 

 

 

 

 

 

 

D Murs Erigné6

D Murs Erigné8

L'oeuvre exposée représente les étapes de la vie. Sur l'autel des fleurs symbolisant la naissance, au plafond des pas qui s'avancent vers l'autel, pour le mariage, des bougies "Tamashii" pour l'âme des défunts.

 

5ème étape

 

Le circuit se poursuit  avec les ombres des habitants de Sorges de Anne Morea.

E Sorge1

 

E Sorge5

Anne Morea présente les habitants de Sorges dont elle a figé leurs ombres sur tôle et sur toile. Le contraste entre la dureté de la tôle et la légèreté du voile blanc représente le yin et le yang.

 

6ème étape.

 

Le circuit se termine à Trélazé avec les vitraux dessinés par Josep Grau-Garriga qui orneront désormais la chapelle du château Rosseau.

Âgé de 81 ans, Josep Grau Garriga vit à Saint-Mathurin sur Loire. Natif de Sant Cugat del Vallès il découvre la tapisserie avec Jean Lurçat et développera une technique très personnelle qui allie changement de texture et contraste de matières.

F Trélazé10

F Trélazé3

d'autres photos dans l'album Art &Chapelles


Partager cet article
Repost0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 14:49

L'église actuelle a succédé à la plus ancienne église d'Angers Saint Michel du tertre, qui remontait à Charlemagne.

Proche de l'hôtel de ville, du palais de Justice et des halles de cette époque, l'église St-Michel du Tertre a  été associée aux grandes heures de l'histoire d'Angers.

Henri IV y assista à une messe de la Passion lors de son séjour à Angers, où il préparait l'Edit de Nantes.

 

Détruite à la Révolution, on construisit une nouvelle église, pratiquement au même endroit, grâce aux dons et legs de Marie Guitton et de Berthe Logerais.

 

Le projet fut réalisé par l'architecte Auguste Beignet, et c'est l'entreprise Etienne Martin qui décrocha le chantier en 1896.

N.D des Victoires1

La construction de l'église s'acheva en 1904, et Monseigneur Rumeau la consacra début mai.

 

Dès 1841, le curé de Notre-Dame, Jacques Pasquier affilia l'église à l'archiconfrérie de Notre Dame des Victoires créée à Paris en 1836, où elle entraînait un regain merveilleux de pieté.

 

L'église actuelle est une église-halle à chapelle latérales et transept non saillant. Elle est de style romano-byzantin, caractérisé par la polychromie de son aspect extérieur. Polychromie dû à l'alternance des assises de tuffeau (blanc) et des moellons de schiste.

Pour compenser la pente du terrain, on pénètre dans l'église, place Imbach, en gravissant trois séries de marches.

La nef est très claire, elle comporte 5 travées et au delà du transept, le choeur se prolonge de 3 travées identiques. Les travées sont couvertes de voûtes bombées, de style dit angevin ou plantagenêt.

Détail14

Les vitraux au niveau du transept et du choeur sont tous consacrés à des scènes de la vie de la Vierge.

  1.  le mariage de la Vierge par Maurice Mercier.
  2.  la Visitation par Maurice Bordereau.
  3. la Nativité par Jacques Grubert.
  4. les Noces de Cana par Maurice Bordereau d'après les dessins de J.Colpin.
  5. la Dormition de la Vierge par M.Bordereau.
  6. l'Assomption de la Vierge par M.Bordereau.
  7. l'Ensevellisement de la Vierge par M.Bordereau.
  8. Jésus au milieu des docteurs par M.Bordereau.
  9. l'Annonciation (dessin de J.Colpin).
  10. la Présentation de Marie au temple par M.Bordereau d'après les dessins de R.Livache.
Dormition. Assomption. Ensevelissement de la Vierge

Les vitraux des absidioles représentent les saints.

N.D des victoire

Voir album...

Partager cet article
Repost0
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 12:47

Egarée depuis 2002,  place de la Terre, dans le quartier Mollière, ce globe de marbre de 750 Kg semble flotter sur un tapis d'eau.

Tournant sur elle-même mécaniquement, on peut modifier son sens de rotation d'une simple poussée.

terredemarbre0004

La Terre de marbre

terredemarbre0005

terredemarbre0008

terredemarbre0001

Partager cet article
Repost0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 09:45

Echoué sur un rond-point, à l'entrée de Ste-Gemmes sur Loire, la Morna nous indique l'importance de la Loire dans la vie de la commune.

StGemme0005

Plate, bâteau traditionnel de la Loire.

StGemme0006

Les bancs de sable de la Loire et sa végétation.

StGemme0007

Le bois flotté, apprécié des artistes.

 

A quelques Kilomètres, à l'entrée des Ponts de Cé. C'est la Gogane qui est mise en valeur.

De son vrai nom, Fritillaria meleagris (Fritillaire pintade) cette plante bulbeuse caractéristique des prairies humides est de plus en plus rare.

Pontsdecé0010

Pontsdecé0011

Pontsdecé0015

Pontsdecé0012

 

Pour butiner  ces exceptionnelles fleurs il fallait des papillons hors norme.

 

Pontsdecé0003

Pontsdecé0001

Pontsdecé0006

Pontsdecé0007

Partager cet article
Repost0
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 13:12

laBohalle0014

laBohalle0018

laBohalle0035

laBohalle0040

laBohalle0053

laBohalle0056

laBohalle0065

laBohalle0041

laBohalle0077

 

Jean Bohalle

Jean Bohalle, fondateur de la commune, avec sa femme Catherine.

Chapelle de la Salette01  Chapelle de la Salette02

Chapelle de la Salette.

Partager cet article
Repost0
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 10:53

Ou l'histoire des fous qui photographient des bouts de carton devant des monuments....

 

Une des mes activités favorites c'est la création et la résolution d'énigmes ayant trait au petit patrimoine.

Il y a quelques jours j'ai reçu l'énigme suivante:

 

Titre de l'énigme: Le lavoir de Daniel.

Arrondissement de Saumur.

 

Pour découvrir ce lavoir il faudra trouvé son gué...

leGuedeniau0020.JPG

 

1ére étape: Recherche sur le net.

 

Un passage à gué est à l'origine du nom du villade du Guédeniau, selon le Célestin Port de 1878. Vers 1060 le village était connu sous le nom de Vadum, puis sous le nom de Daniels de Vado.

Au XIIIè, il devient Vadum Dabielis puis le Gué de Daniel. Vers 1700, il semble que le nom le plus utilisé était le Gué de Niau, qui aujourd'hui est devenu Le Guédeniau.

 

2ème étape: la chasse virtuelle.

 

J'envoi ma réponse au créateur de l'énigme, qui confirme ma réponse.

 

3ème étape: la chasse réelle. (la plus intéressante).

 

Armé de mon appareil photo et de mon pseudo, je pars à la découverte de ce village.

 

leGuedeniau0002.JPG

Arrivé par la route de Bocé, je tombe sur cette fuie.

LeGuédeniau010

Je me gare près de l'église où un groupe de randonneurs fait une pose. Après quelques mots échangés (c'est aussi cela la chasse réelle, des rencontres) ils m'indiquent le chemin du lavoir.

le-guedeniau-002.jpg

La preuve de mon passage au Guédeniau, me vaudra 100+20 étoiles pour le classement fictif des chasseurs de patrimoine.

LeGuédeniau01

LeGuédeniau04

LeGuédeniau05

C'est l'un des derniers lavoirs avec un plancher amovible, actionné par un treuil, il suit le niveau de la retenue d'eau.

leGuedeniau0016.JPG

Une dernière photo de ce havre de verdure, avant de reprendre la route vers une nouvelle énigme.

 

Mais avant, un petit tour dans le village et  à l'église. La chasse réelle c'est aussi visiter les environs.

LeGuédeniau06LeGuédeniau9leGuedeniau0025.JPG

LeGuédeniau03

Partager cet article
Repost0
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 13:09

Arrivés sur leur vélo volant...

DSC00877

 

les monstres de l'espace ont élu domicile à Angers.

 

DSC00851

 

DSC00852

Partager cet article
Repost0